Les réserves de la Police Nationale

Le Comité Sécurité Intérieure des Jeunes IHEDN a le plaisir de vous inviter à la conférence :

Les réserves de la Police Nationale

Avec
Stéphane FOLCHER, commissaire divisionnaire de la Police Nationale

Jeudi 17 février 2022
19h15
Ecole militaire, Amphithéâtre Desvallières

Clôture des inscriptions le 15 février 2022

Dans cet environnement de la sécurité intérieure, les réservistes sont devenus un acteur incontournable. Dans ce paysage, la réserve de la Gendarmerie Nationale s’impose comme un exemple à suivre (effectifs, maillage territorial et compétence). De la police de proximité à la gestion de crise sanitaire, en passant par la menace terroriste, le réserviste est devenu indispensable pour maintenir un niveau de réponse sécuritaire variable et de qualité. Bien plus qu’un simple outil, une réserve a pour ambition d’être une ressource utile pour répondre présent face aux risques et menaces actuels. 

À son tour, la Police Nationale érige la constitution d’une réserve solide et durable comme un enjeu majeur. Les Jeunes IHEDN ont publié un rapport « Les Réserves au service de la France » en 2021. Parmi les 54 propositions, les auteurs ont pu recommander vivement le modèle de son homologue de la Gendarmerie. 

La Police intègre la réserve à travers deux dispositifs. Ainsi, la réserve citoyenne a été créée par la loi « Égalité Citoyenneté » du 27 janvier 2017. Elle permet de s’engager bénévolement auprès des policiers, dans des missions de prévention de la délinquance, de médiation, de solidarité ou d’éducation à la loi. Par ailleurs, la réserve civile donne la possibilité à des civils sous certaines conditions d’apporter leurs concours aux policiers du terrain.

A propos de l’intervenant :
Le commissaire divisionnaire Stéphane FOLCHER est commandant des réserves de la Police Nationale et responsable du dossier de la réserve pour la Direction Générale de la Police Nationale.