Lutter contre les manipulations de l’information en temps de crise

Dans le cadre de son cycle « Désinformation », le Comité Culture & Influences des Jeunes IHEDN a le plaisir de vous inviter à la conférence :

Lutter contre les manipulations de l’information en temps de crise

Avec
Thomas Huchon, journaliste d’investigation
Maxime Renahy, journaliste d’investigation et lanceur d’alerte
Gabriel Ferriol, directeur de VIGINUM

Vendredi 14 octobre 2022
19h30 - 21h00
Innovation Défense Lab - 20, rue Balard, 75015 Paris

Clôture des inscriptions le jeudi 13 octobre à 20h00

« L’âge de l’information est aussi celui où, paradoxalement, les masses ont de plus en plus de difficulté, réelle ou perçue, à accéder à une information fiable », écrivait récemment Raphaël CHAUVANCY.
En toile de fond, une guerre informationnelle d’un nouveau genre, tirant sa force des outils numériques et de narratifs savamment élaborés pour manipuler l’opinion et polariser les sociétés. Sur le devant de la scène, des crises – sanitaires, politiques, sécuritaires – de plus en plus médiatisées, presque en temps réel.

Dès lors, comment lutter efficacement contre les manipulations de l’information en temps de crise ? Nos intervenants porteront des regards croisés sur cette problématique et apporteront leur éclairage aux différents enjeux sous-jacents.

A propos des intervenants :

Thomas Huchon est un journaliste d’investigation, écrivain et réalisateur. Spécialiste de la désinformation et des réseaux sociaux, il a enquêté sur l’élection de Donald Trump et écrit sur les réseaux sociaux et la nouvelle fabrique de l’opinion. Il intervient notamment à Sciences Po, sur Europe 1 ou encore LCI.

Maxime Renahy est un journaliste d’investigation et lanceur d’alerte ayant travaillé un temps pour la DGSE dans le milieu de la finance offshore. Il est l’auteur de Là où est l’argent aux éditions Les Arènes, et directeur de la publication du site lanceuralerte.org.

Gabriel Ferriol est le directeur de VIGINUM, le service technique et opérationnel de l’État chargé de la vigilance et de la protection contre les ingérences numériques étrangères. Énarque, il est spécialiste en ingénierie de l’information, de la communication et de la cognition.